Mon Aventure Ch. 07

Babes

Traduction d’un texte de RayStar.

Ce récit est une fiction qui mélange plusieurs genres. Vous y trouverez des relations non consenties, des relations interraciales, des relations incestueuses, de la soumission et dégradation féminine. Si vous pensez que cela puisse vous choquer, ne continuez pas.

**********

J’explique sans doute trop ce que je ressens de certains aspects de ma vie. Mais je vais continuer quand même à extraire de ma mémoire mes sensations durant ce passage de ma vie.

Je me mis à genoux sur le siège avant de la voiture, exposant ainsi mon cul à peine couvert à la fenêtre et j’écoutai l’histoire de ma fille Janvier tout en lui léchant la chatte.

Son histoire fut interrompue par des ordres qu’elle me donna. Elle me dit le lui lécher le cul. Elle voulait que je lui fasse plaisir avec ma langue et mes doigts. Elle me fit lécher ses petites lèvres sur toute la longueur encore et encore puis son clitoris.

Elle me demanda d’alterner et de ne pas rester toujours au même endroit avec ma langue. Je compris qu’elle ne voulait pas jouir trop vite. Elle voulait que je la taquine avec ma bouche. Elle voulait une lente relation lesbienne.

Certaines parties de son histoire furent tendres et me firent aimer encore plus mon mari. Certaines parties furent perverses et choquantes et me firent désirer encore plus mon mari Il fut difficile pour moi de séparer mes sentiments.

Jack et Janvier eurent plusieurs discussions. Mon mari expliqua à sa fille que les choses sont différentes aujourd’hui. Les rendez-vous ne sont plus le meilleur moyen de rencontrer quelqu’un. Les gens se trouvent au centre commercial ou au travail, vont les uns chez les autres et essaient de se plaire.

Les personnes ne sont plus aussi importantes aux yeux des autres. Alors les relations ne durent pas car on passe plus facilement d’une personne à une autre.

Janvier comprit certaines choses mais n’arriva pas à voir les différences subtiles entre hier et aujourd’hui. Jack lui dit qu’il avait in plan pour qu’elle comprenne. Il lui demanda de s’habiller pour la soirée suivante. C’était un soir où je devais travailler jusqu’à la fermeture et ces soirées-là, chaque membre de la famille faisait son propre chemin.

La tenue d’une jeune fille de 18 ans est bien différente aujourd’hui de celle que j’avais quand j’étais jeune. Le soir indiqué, Janvier entendit la sonnerie de la porte et alla ouvrir. Elle était vêtue d’une mini-jupe noire et d’un chemiser crème. Elle ouvrit la porte et trouva son père, en costume, tenant un bouquet de fleurs.

Il sortit avec sa fille pour un rendez-vous. Ils allèrent diner. Jack lui demanda de poser ses questions et il y répondit. Après le diner ils se promenèrent dans le parc. Ils s’assirent sur un banc et continuèrent de parler tout en écoutant les bruits de la nuit.

Jack embrassa légèrement sa fille et lui prit la main. Janvier n’avait jamais été traitée de cette façon et elle fondit. Jack la prit dans ses bras et il dansa avec elle. Elle lui murmura à l’oreille :

– Je veux que ce rendez-vous dure tout le temps.

Jack tourna son visage et l’embrassa profondément. Il lui prit la main et l’emmena dans un hôtel. Il avait déjà réservé une chambre. Jack utilisa tout son savoir en séduction. Tout en l’embrassant il fit glisser ses doigts sur ses seins, sous sa jupe et entre ses cuisses.

Il lui murmura qu’elle était belle et sexy. Il l’embrassa dans le cou et la serra dans ses bras, ses mains caressant son dos et descendant sur son cul. Il pencha la tête et la regarda dans les yeux.

En fin de compte la respiration de ma fille s’était accélérée et elle était prête. Mon mari la déshabilla et l’embrassa sur tout le corps. Il la lécha entre les jambes jusqu’à ce qu’elle soit mouillée et bien ouverte.

Il ne demanda rien à Janvier. Il la pénétra lentement. Il se déplaça en elle jusqu’à ce que sa bite soit complétement à l’intérieur. Il lui fit l’amour tendrement avec de longues pénétrations. Il embrassa ses mamelons et prit son temps. Puis il la vit s’agiter et sentit de la moiteur sur son sexe. Elle venait d’avoir son premier orgasme dans les bras de son père. Elle lui dit qu’elle ne s’était jamais sentie aussi vivante et sexy.

Elle murmura à l’oreille de Jack, avouant son amour et le suppliant de jouir en elle. Il se laissa aller et embrassa ses lèvres tout en éjaculant dans sa chatte. Il la tient longuement contre lui tout en continuant de l’embrasser.

Ils se rhabillèrent et revinrent à la maison. En chemin, ils inventèrent une histoire pour expliquer leur soirée. Mais ils n’eurent pas à l’utiliser car quand ils arrivèrent à la maison, ils étaient les premiers à rentrer.

Dans la maison vide, Janvier rigola et embrassa longuement son père avant de monter l’escalier. Jack prit une douche et me rejoignit quand je revins. Je n’ai rien soupçonné.

Le lendemain, après que tout le monde soit parti, Jack appela Janvier en bas. Sam était là avec un ami qui se nommait John. Quand elle arriva gaziantep escortları en bas, les deux étaient nus. Elle entra dans la cuisine avec une chemise comme seul vêtement.

Elle fut choquée de la scène. Son père était nu sous son peignoir grand ouvert, en train de boire du café. Un grand homme noir, nu lui aussi s’en versait une tasse et un autre homme noir était assis, nu, à la table.

Jack lui demanda d’enlever ses vêtements. Elle hésita alors il la déshabilla. Après lui avoir donné une fessée il la tourna vers les deux hommes noirs. Pendant une heure, tous les trois abusèrent d’elle. Elle apprit à sucer et à baiser. Jack prit sa virginité anale et remplit son cul de sperme.

Sam et John avaient tous les deux des bites impressionnantes. Elles étaient plus grandes et plus épaisses que celle de Jack. Mais ces trois hommes avaient des queues plus grosses que celle du garçon avec qui elle avait eu des expériences.

Après 20 claques sur son cul, son visage était rouge de honte, aussi rouge que son cul. Jack fourra deux doigts dans sa chatte et annonça qu’elle était prête à être baisée. John l’attrapa et la souleva pour la poser sur la table.

Janvier baissa les yeux quand elle sentit John promener la tête de sa bite de haut en bas sur ses petites lèvres. Puis elle sentit qu’il la posait sur l’entrée de sa chatte. Il poussa fort, entrant la moitié de son membre en elle. Elle sentit qu’il la remplissait et elle laissa échapper un cri étouffé.

A sa grande surprise, elle s’habitua très vite à cette grosse queue. Elle regarda, fascinée, ce grand gourdin noir entrer et sortir de son vagin. Elle vit ses lèvres se resserrer sur ce gros engin noir. Son jus coula et elle vit la queue de plus en plus humide à chaque poussée.

Ses pensées furent interrompues quand John sortit sa queue pour la présenter à son visage. Elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose et elle ne put que dire « mmmmppphh » quand l’homme enfila sa bite entre ses lèvres ouvertes. John commença à baiser sa bouche alors que Sam glissait sa bite en elle.

Elle apprit et quelques minutes plus tard, elle suçait mieux en faisant tourner sa langue autour du gland. John se retira subitement et sa chatte fut vide. Les hommes changèrent de place si vite qu’il ne fallut même pas quelques secondes pour Janvier sache qu’elle était en train de sucer son jus sur la bite de Sam. Elle aima donc elle fit de son mieux pour bien prendre en bouche la grosse queue noire. Mais elle du plusieurs fois reprendre son souffle, surtout quand John pilonnait sa chatte.

Celui-ci ne put se retenir plus longtemps et il éjacula en elle. Elle le sentit se raidir mais ne sut pas qu’il avait joui avant de sentir le sperme couler de sa chatte vers son cul. Son père s’approcha et mit sa queue dans sa bouche alors que Sam s’était déplacé pour profiter de la petite chatte serrée.

Il la baisa dans plusieurs positions. Il la tourna sur le côté et la baisa. Puis il la tourna sur la table et la baisa par derrière. Ensuite elle s’assit sur ses genoux et sa bite et Sam la tint par les hanches pour la monter et descendre en rythme sur sa bite.

Elle continua à sucer son père mais elle se concentra surtout sur le membre en elle. Sam s’enfonça très profond et remplit lui aussi sa chatte. Alors elle se mit à genoux entre ses jambes devant lui et lécha sa bite pour la nettoyer.

Elle était étourdie et elle put à peine reprendre son souffle quand Jack la redressa et la plia sur la table. Il y avait beaucoup de sperme pour enduire la queue de son père. Elle écarta les jambes pour qu’il la pénètre mais Jack posa son gland sur le petit trou du cul et il poussa.

Elle ressentit une grande douleur quand le gland étira et pénétra son anus. Jack poussa lentement jusqu’à ce qu’il soit complétement à l’intérieur. Janvier sentit chaque seconde de cette expérience dans la douleur. Elle serra les dents et l’accepta dans son petit trou serré.

Elle pleura pendant que la queue entrait et sortait de son cul jusqu’au moment où elle le sentit s’arrêter et qu’un liquide chaud inonde ses entrailles. Tout d’un coup elle se sentit plus chaude et accueillante. Elle en voulait plus alors que la bite ramollit et sortit de son cul en laissant couler le sperme.

John et Sam la baisèrent une nouvelle fois. Lorsqu’ils furent partis, Jack prit Janvier sur ses genoux pour parler. Il lui dit qu’il voulait lui montrer la différence en l’amour et le sexe sauvage. La nuit dernière, elle était une amante, aujourd’hui elle était une salope.

Il lui expliqua que si elle attendait le bon garçon, ça serait romantique et elle ferait l’amour. Par contre si elle se dispersait, elle se sentirait utilisée et baisée.

Elle remua sur ses genoux pendant qu’ils parlaient. Jack sentit le sperme couler de la chatte et du cul de sa fille sur ses cuisses. Puis elle s’amusa avec le sexe de son père tout en parlant.

Elle lui dit, le choc passé, qu’elle avait découvert qu’elle aimait gaziantep eskort faire l’amour mais elle aimait encore plus baiser. Elle voulait s’améliorer dans ce domaine. Elle descendit de son père et se mit à genoux. Elle lui demanda de baiser son visage.

Jack la pencha sur la table après qu’elle l’eut bien sucé. Elle bavait et remuait son cul. Il poussa sa queue en elle d’un coup dur. Son corps eut un spasme. Elle lui dit plus tard que ce fut le meilleur orgasme qu’elle ait jamais eu.

Janvier cria :

– Baise moi!!!

Maintes et maintes fois, elle poussa son cul contre la bite de mon mari jusqu’au moment où elle sentit qu’il se vidait en elle. Elle resta appuyée sur la table, la respiration difficile, jusqu’à ce que Jack se retire. Elle dit :

– J’aime être une salope.

Jack l’attrapa par les cheveux et la remit à genoux en disant :

– Une vraie salope continue à travailler jusqu’à ce qu’elle ait tout nettoyé.

Il poussa sa queue dans sa bouche. Elle lécha le sperme et le jus de sa chatte sur la bite afin de bien la nettoyer. Puis il la poussa et elle tomba sur son cul. Elle leva les yeux vers lui, un sourire sur le visage et elle dit :

– Baise-moi, j’aime ça.

Jack la releva et la serra dans ses bras, leurs deux corps nus collés pendant qu’ils s’embrassaient. Puis il claqua son cul et lui dit qu’il allait la rejoindre dans la douche. Ce jour-là il appela son travail pour prendre un jour de congé.

Tous les deux, le père et la fille, passèrent le reste de la journée complétement nus. Mon mari fut à la fois l’entraineur, le mentor et le maître. Il la traita comme une chienne toute la journée.

Elle suça sa queue jusqu’à ce qu’il remplisse sa bouche de sperme. Il la baisa plusieurs fois sans pouvoir éjaculer car il s’était déjà trop vidé.

Entre deux baises, il lui donna des conseils de santé, comment rester propre et faire attention à son corps. Elle sentait déjà qu’elle pouvait avoir du pouvoir grâce à sa sexualité et sa confiance grandit avec les conseils et la formation de son père.

A 18 ans, elle se sentit prête à conquérir le monde. Elle posa beaucoup de questions et elle fit des plans pour son avenir. Ses hésitations et sa timidité disparurent rapidement, beaucoup plus rapidement que prévu.

Jack lui conseilla de se tester et de continuer sa formation de salope en même temps. Elle accepta et mon mari téléphona à Sam. Janvier demanda à son père de quoi ils avaient parlé mais Jack se contenta de sourire en disant :

– Tu verras demain…

Ils avaient baisé et appréciait pendant des heures. Mais ils savaient que le reste de la famille allait bientôt revenir. Alors ils terminèrent avec quelques baisers et ils prirent une autre douche ensemble.

Ensuite ils nettoyèrent la maison pour que tout semble normal au reste de la famille. Enfin Jack s’éloigna de Janvier en lui disant de se tenir prête le lendemain matin. Sam devait la prendre.

Sam arriva tôt le lendemain matin. La maison était vide à l’exception de Janvier. Elle descendit l’escalier et trouva l’homme noir, habillé, assis à la table et buvant un café. Elle retira son chemisier et sa jupe pour rester en string devant lui. Mais l’homme dit :

– Rhabille toi fillette. Pas ici et pas maintenant.

Sam l’emmena dans sa voiture et ils démarrèrent. Sam lui dit de l’écouter et de faire ce qu’il disait. Elle sourit malicieusement et lui répondit qu’elle ferait ce qu’elle voudrait.

Pendant tout le trajet ils se disputèrent au sujet de qui serait le responsable. Plus tard, Sam dit à Jack que sa fille avait tenu bon et qu’elle en avait « une belle paire ».

Sam emmena Janvier dans un bar de son ancien quartier. Quand ses yeux s’habituèrent à la faible lumière, ma fille vit qu’elle se trouvait dans un vieux bar. Il était sombre, très vieux et pas très propre.

Même à cette heure, des hommes étaient assis au comptoir et buvaient. Le silence se fit quand Sam et ma fille entrèrent. Ils traversèrent le bar jusqu’à l’arrière salle. Le seul visage blanc était celui de Janvier.

Sam s’assit et sortit sa queue. Elle se dressa d’un coup mais comme il était assis, elle sembla plus petite. Janvier ne bougea pas, un peu impressionnée par l’environnement. Sam lui demanda de sucer sa bite.

Elle obéit. Pendant qu’elle le suçait il parla aux autres hommes qui étaient venus pour regarder. Il leur dit que cette salope blanche était là pour les baiser tous. Janvier fut prise au dépourvu, le choc et l’excitation se mélangeant. Elle s’étouffa presque sur la grosse bite de Sam.

Elle avait un peu peur, elle était un peu excitée, mais elle fut déterminée quand elle sentit sa culotte s’humidifier. Elle suça Sam plus lentement et descendit lécher ses couilles.

L’un des deux hommes qui faisaient semblant de venir jouer au billard demanda :

– Combien?

Sam regarda Janvier dont le regard s’éclaira. Elle arrêta sa fellation et regarda les hommes :

– 2 euros gaziantep eskort bayan pour une pipe, 50 euros pour ma chatte.

Elle recommença de sucer Sam. Mais une autre idée lui vint. Elle ajouta :

– 100 euros pour baiser mon cul.

Les hommes regardèrent cette petite fille blanche sucer une queue. Et après sa formation de la veille, elle montra beaucoup de talent. Elle suça le membre en bougeant sa tête de haut en bas, faisant quelques fois une pause pour sucer et lécher les couilles. Puis Sam saisit sa tête dans ses grandes mains et lui baisa la bouche.

Elle étouffa un peu mais elle garda son sang-froid. Sam remplit bientôt sa bouche de foutre. Elle avala et lécha sa queue pour prendre les dernières gouttes.

Avant d’avaler, elle avait ouvert la bouche vers les hommes qui regardaient afin de montrer qu’elle était pleine. Puis elle avala et rouvrit la bouche et tira la langue pour leur montrer qu’elle était vide maintenant. Elle leva les yeux vers Sam et lui dit :

– J’ai tout eu, je vous remercie.

Sam rangea sa queue et alla s’assoir dans un coin comme un bon proxénète. Il était surpris par cette fille. Elle n’avait pas l’air d’être la même fille que la veille.

Il recueillit l’argent de deux hommes et leur fit signe d’y aller. Un vieux mais très grand homme vint et attrapa Janvier. Un jeune homme athlétique le suivit. Le grand la porta sur la table de billard et l’allongea. Le jeune homme la déshabilla à partir de la taille et le vieil homme lui enleva ses vêtements du bas.

Ensuite il lui écarta les jambes et la tira afin qu’elle ait son cul au bord de la table. Le jeune homme sortit sa queue et la présenta devant son visage. Elle commença à le sucer. Puis elle sentit quelque chose d’énorme entre ses jambes. Elle baissa les yeux et vit la grosse tête d’une bite bien épaisse essayer d’entrer dans sa chatte.

Avec la queue du jeune homme dans sa bouche, elle ne put protester. Alors elle essaya d’aider l’homme en jouant avec son clitoris et en tortillant son bassin. Elle pensa que le vieil homme risquait d’avoir une crise cardiaque avant d’avoir enfoncé complétement sa bite dans sa chatte.

Le vieillard s’arrêta à plusieurs reprises pour reprendre son souffle. Elle pouvait entendre sa respiration sifflante. Bientôt le jeune homme remplit sa bouche avec son sperme. Elle put alors concentrer son énergie sur l’homme dans sa chatte. Ses jambes étaient très écartées par le gars. Elle poussa en avant pour s’empaler sur la grosse queue. Le vieux la pilonna et avec un grognement, il se vida en elle.

Elle fut descendue de la table et elle dut s’occuper de quatre hommes avec sa bouche. A genoux, elle comprit rapidement ce que chacun d’eux apprécie. Elle joua de la langue sur les endroits les plus sensibles ainsi qu’avec leurs couilles. Quand elle arriva au quatrième homme, elle prit sa bite sans étouffer. Il jouit dans sa bouche deux minutes plus tard.

Quelqu’un passa derrière elle et elle se retrouva la tête sur le sol et le cul en l’air. Sa petite chatte ouverte attendait la prochaine bite. Elle resta dans cette position et ferma les yeux, appréciant la sensation d’être ainsi utilisée. Le sperme dans sa chatte n’a pas le temps de couler avant qu’un autre homme enfile sa queue en elle.

Comme pour les fellations elle apprit beaucoup. Elle découvrit que certains aiment baiser lentement, en poussant et en se retirant doucement pour faire durer. Un autre homme l’a juste pénétrée et pilonnée jusqu’à ce qu’il déverse son foutre en elle.

Un autre homme se pencha sur elle et tira, pinça ses mamelons pendant qu’il la baisait longuement Il avait une longue queue, assez épaisse. Il la baisa avec un rythme soutenu. Il pilonna sa chatte encore et encore avant de gicler dans son ventre.

Elle n’a pas vraiment compté. Elle a juste apprécié ce qui lui été donné. Plus tard, elle dit à Sam qu’il devait y avoir cinq hommes. L’homme noir la corrigea et lui dit qu’ils étaient 6 ou 7 avec le grand vieillard.

Elle ne bougea pas de sa position pendant quelques minutes, attendant la prochaine bite. Ses petites lèvres étaient écartées, sa chatte ouverte, du sperme dégoulinant sur le sol. Sam vint la rejoindre et lui dit que c’était terminé. Elle alla dans les toilettes et se nettoya. Elle ne sortit nue et rafraichie. En regardant l’horloge du bar, elle se rendit compte qu’elle avait baisé pendant deux bonnes heures.

Elle remit sa jupe et son chemisier et elle fourra sa culotte dans son sac à main. Elle s’approcha de Sam et l’embrassa puis elle lui chuchota à l’oreille. Sam murmura quelque chose et elle sourit en lui tendant son sac à main. Elle passa derrière le comptoir et s’approcha du barman. Elle lui fit une bise sur la joue et lui lécha l’oreille.

– J’allais oublier de payer la location de la salle. Murmura-t-elle.

Elle se mit à genoux et défit le pantalon de l’homme. Elle découvrit son talent d’exhibitionniste dans cette position. Les hommes au bar regardèrent le show de ma fille. Elle lécha et suça la bite avec une grande habilité. Elle suça chacune des couilles dans sa bouche.

Tous les hommes bavèrent d’envie quand elle finit de lécher les couilles, puis fit courir sa bouche tout au long de la queue jusqu’à la pointe. Elle ouvrit grand la gueule et elle engloutit la grosse bite jusqu’à ce que son nez soit enterré dans les poils pubiens.

Traduction d’un texte de RayStar. Ce récit est une fiction qui mélange plusieurs genres. Vous y trouverez des relations non consenties, des relations interraciales, des relations incestueuses, de la soumission et dégradation féminine. Si vous pensez que cela puisse vous choquer, ne continuez pas. ********** J’explique sans doute trop ce que je ressens de certains…

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

gaziantep escort gaziantep escort porno izle bursa escort görükle escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort beylikdüzü escort