Le Donneur

Blowjob

Chapitre 1 : Le donneur

Marcus s’effondra sur son sofa, il était dépité. Une fois de plus il rentrait du bureau pour l’emploi les mains vides. Sa situation économique devenait intenable.

Ce n’était pas facile de trouver un travail pour un jeune homme noir dans cette petite ville rurale du Colorado.

En tâtonnant sur la table de salon à la recherche de la télécommande de sa télévision, sa main attrapa le journal du jour. Il se releva et le considéra un instant. Il n’avait pas l’habitude de le lire mais il se rappela qu’il n’avait pas payé sa facture d’électricité, pas de télévision pour aujourd’hui.

En parcourant les pages il vit une annonce qui attira son attention: la clinique locale avait déséspérement besoin de donneurs de sperme. Les problèmes de fertilité avaient beaucoup augmentés et la demande était forte. Une prime était offerte.

Marcus attrapa sa veste et sortit à nouveau, avec l’espoir de toucher cette prime inespérée. Il dépensa son dernier billet pour pour son trajet en bus jusqu’à la clinique.

Il entra dans le grand hall et se présenta au service des donneurs, où une jeune infirmière semblait plongée dans ses pensées.

“Ahem!” fit Marcus pour attirer l’attention.

L’infirmière releva la tête. Elle fut un peu surpise, il n’y avait que peu de Noirs dans cette petite ville et c’était la première fois que l’un d’eux s’addressait à elle.

“C’est pour le don? Voilà!” Elle posa sur le guichet un flacon en plastique de 250 ml. “Eh bien… faites votre affaire, il y a des cabines au fond du couloir avec un… magazine pour vous aider” dit elle en rougissant un peu.

Marcus prit le flacon et s’éloigna.

L’infirmière, qui répondait au nom de Linda comme l’indiquait son badge, ne put s’empêcher de regarder avec intérêt Marcus s’éloigner. Elle ne s’était jamais sentie attiré par les Noirs mais celui-ci lui avait fait de l’effet.

Marcus avait de quoi impressioner du haut de ses deux metres vingt. Il avait encore sa carrure athlétique qu’il s’était bâtie au fil de ses après-midis sportives dans la banlieue de Los Angeles.

Le jeune homme se dépécha d’entrer dans une cabine, il avait du mal à cacher son érection qui déformait son pantalon. L’infirmière était fort à son gout. Elle devait avoir à peine la vingtaine, elle avait les yeux bleus, des lèvres rouges et charnues et un visage fin encadré par une cascade de cheveux bruns soigneusement entretenus. Son corps devait faire tourner la tête de nombreux patients avec sa poitrine bien trop rebondie pour un corps si menu et son uniforme qui était à l’évidence bien trop serré au niveau de sa poitrine.

Il baissa son pantalon qui allait l’air de rompre à tout instant et un sexe large et long de 40 cm en jaillit ainsi que deux testicules massifs dont la taille avoisinait celle de petits melons. Marcus souffla de soulagement. Il parcoura la petite cabine du regard, il n’y avait qu’un siège, un évier et un WC dans un coin. Un vieux magazine Playboy était négligeamment posé sur le siège. Il l’ouvrit puis le rejeta dans un coin. Marcus n’avait pas besoin d’aide, il avait déjà quelqu’un en tête.

Après vingt minutes Marcus émergea de la cabine et posa le flacon sur le bureau de Linda.

“C’est une blague?” dit Linda en fixant le flacon entièrement rempli. Elle avait appris à l’école de médecine que l’éjaculation ne produisait que quelques ml mais elle avait devant elle un flacon de 250 ml entièrement rempli.

“Qu’est-ce que vous avez mis dedans?” Poursuivit-t-elle en se levant, le visage empourpré.

Marcus était décontenancé “Je ne comprends pas” dit-t-il, “j’ai remplis le flacon comme vous avez dit”.

Linda ne voulait pas faire un scandale en public. “Ca suffit,prenez votre argent et allez-vous-en”.

Marcus était sur le point de répondre mais il vit l’argent sur le bureau, hésita un instant avant de le saisir et de partir, plein de rancoeur. Au moins il avait de quoi tenir quelques jours de plus.

Un peu plus tard, à la fin de son service, Linda encoda les flacons et elle sentit la colère à nouveau monter en elle quand elle saisit le flacon de Marcus.

Elle était sur le point de le jeter quand elle se rendit compte qu’il était encore chaud. Elle n’y avait pas fait attention jusqu’alors mais elle se souvint que le flacon que Marcus lui avait donné était presque bouillant.

Comme elle se sentait curieuse elle ouvrit le flacon et immédiatement une forte odeur emplit son bureau. Une odeur entêtante, musquée et tellement masculine. Elle bayan escort gaziantep sentit ses têtons se durcir instantanément et son vagin devenir humide. Elle s’assura que son service était bien désert et elle s’empara d’une boite de petri. Elle voulait être sur qu’il ne s’agissait pas d’une blague.

Elle versa un peu de liquide dans la boite mais ce n’était pas facile, Linda n’avait jamais vu de sperme aussi épais.

Elle plaça l’échantillon sous le microscope et dut retenir un hoquet de surprise. C’était bien du sperme, bien qu’elle n’en avait jamais vu de semblables. Le nombre de spermatozoïde était 30 fois plus élevé que chez ses meilleurs donneurs. La taille des flagelles était impressionnante et leur vitesse également.

Linda retira la boîte du microscope. L’odeur était toujours présente, obsédante. Elle s’assura à nouveau que son service était toujours désert puis elle approcha la boîte de verre de sa bouche et lécha d’un coup le liquide.

Le goût était encore plus fort que l’odeur, salé et puissant. Elle sentait le rouge lui venir au joues. A nouveau ses têtons étaient durs et son vagin devint humide. Elle tendit la main vers le flacon et le vida d’une traite. Gorgée après gorgée elle sentait des vagues de plaisir l’assaillir de toute parts jusqu’à succomber au plus intense orgasme de sa vie.

************************

Marcus se réveilla avec le premier rayon de soleil, comme chaque jour. Mais il resta dans son lit, comme chaque jour. Il n’avait toujours pas d’emploi et il se sentait encore amère de l’incident de la veille. L’image de Linda réapparut dans son esprit et son sexe se dressa à nouveau, déformant sa couverture comme un mât de chapiteau. Il se mit à se masturber sans conviction quand son téléphone sonna. Marcus ne s’attendait à aucune nouvelle importante et laissa le répondeur prendre le relai.

Une voix familière et féminine sortit de l’appareil.”Bonjour Monsieur, veuillez pardonnez cet appel si matinal mais…les… examens de votre échantillon ont été perdus et il faudrait que vous repassiez déposer un nouvel échantillon. Je vous prie également d’excuser mon attitude hier soir, je me sentais nerveuse pour une autre raison. Vous serez à nouveau payé bien entendu.”

La journée de Marucs venait de s’ensoleiller.

Linda fit signe au jeune homme noir dans la salle d’attente, il était facile à repérer avec sa carrure d’athlète. Il s’avança vers le bureau de Linda qui ne put s’empêcher de rougir.

“Encore désolée pour hier” dit-t-elle d’une petite voix. “Vous savez quoi faire.” Elle posa un flacon devant Marcus qui s’en saisit et se dirigea vers la cabine que l’infirmière lui avait indiqué.

Il revint vingt minute plus tard avec un flacon plein, comme la veille. Linda le remercia en lui tendant quelques billets et rangea discrètement le flacon dans son sac.

La journée passa lentement pour Linda, dévorée de curiosité. Elle partit en coup de vent à la fin de son service et roula plus vite que d’habitude pour rentrer chez elle.

Elle s’affala sur son canapé, plaça le flacon de sperme toujours chaud sur la table de salon et elle se mit à farfouiller dans son sac.

Elle en sortit un DVD qu’elle inséra sur le lecteur de sa grande télévision. A l’ecran apparu en haute définition la cabine dans laquelle elle avait dirigé Marcus. Elle avait copié la vidéo de la caméra de surveillance qu’elle avait discrètement branché dans la piéce.

Marcus apparut à l’écran et se déshabilla, dévoilant son corps impeccablement musclé. Il se dénuda entièrement. Linda s’écquarquilla les yeux: un sexe massif et noir comme le charbon pendait entre ses jambes, ainsi que deux testicules d’une taille hors norme. Linda se sentit rougir à nouveau, elle se déshabilla également et s’allongea dans son canapé.

A l’écran, le jeune homme se mit à se masturber. Le sexe massif se mit à grandir et grossir encore devant le regard surpris de Linda. Après quelques minutes le sexe de Marus se dressait fièrement, d’une taille que Linda ne pensait pas possible. Elle glissa deux doigts jusqu’à son vagin qui était déjà trempé et se masturba également.

Marcus secoua son sexe noir de plus en plus vite, il finit par prendre le flacon en vitesse vers laquelle il dirigea son gland.

Linda retint son souffle.

Le jeune homme se contracta et un puissant jet de sperme jaillit et remplit le flacon d’un coup, qui déborda même largement. Il posa le flacon en vitesse et dirigea son cim cif gaziantep escort énorme sexe vers les WC juste à temps pour laisser jaillir une deuxième jet encore plus puissant que le premier. Linda n’en revenait pas, cet homme était un véritable étalon! Au moment où cette pensée apparu elle sentit un orgasme dévastateur l’étreindre. La télévision continuait de montrer le sexe noir d’où jaillirent encore une dizaine de jets avant de de se remettre à pendre massivement entre ses jambes. Il continua à caresser son sexe monstreux en prononçant un mot : “Linda”. Un nouvel orgasme secoua Linda, un sexe pareil en érection pour elle! L’image se figea à l’écran, Linda était épuisée, son canapé était trempé de sueur. Elle saisit le flacon et le versa sur ses lèvres, puis dans sa bouche jusqu’à ce qu’il soit vide.

****************************

Linda était nerveuse, il était presque 11h et Marcus n’était pas encore arrivé. Elle lui avait pourtant laissé un message ce matin. Elle n’avait presque pas dormi de la nuit, l’image du monstrueux sexe d’ébène de Marcus l’obsédait. Elle s’était décidée, elle devait savoir quel effet ça fait de faire l’amour avec cet homme.

Linda fut soulagée quand Marcus apparut finalement, tout sourire. Cette fois elle le guida elle même jusqu’à une cabine. Elle installa le jeune homme et elle vérouilla la porte derrière elle.

Le bruit du verrou attira l’attention de Marcus, quand il se retourna il vit la jeune infirmière et son uniforme à terre. Elle n’était vêtue que d’une fine lingerie en dentelle blanche qui faisait sembler sa poitrine encore plus rebondie. Elle s’avança vers le pantalon du jeune homme qui semblait déjà sous tension. Elle tira vers le bas pour libérer la virilité de Marcus. Il n’était pas encore en érection mais son sexe noir était plus gros que tout ce qu’elle n’avais jamais vu, elle ne pouvait en faire le tour avec sa main tellement le sexe était large.

“C’est la première fois que tu vois une bite de Noir?”.

Linda aquieçat.

“C’est plus grand que les petits trucs blancs que tu vois d’habitude je parie.” dit Marcus en affichant un sourire narquois.

“Je croyais que mon ex en avait une grosse mais même en érection il était deux fois plus petit que la tienne au repos.” dit-t-elle sans détacher son regard du sexe devant elle.

Marcus se souvint des douches qu’il prenait avec les autres sportifs il y a longtemps, les quelques Blancs et Latino du groupe se douchaient à l’écart pour cacher leur petit sexe pendant que lui et ses potes se lavaient en laissant leur grande queue noire pendre librement.

“C’est vrai que la plupart des Noirs ont de grosses bites mais la mienne est vraiment hors norme”. dit Marcus en souriant.

Il positionna son sexe à demi dressé devant la bouche de Linda. “Tu vas voir, une fois que tu y auras gouté, tu seras accro”.

Linda ne put se retenir d’ouvrir grand la bouche pour acceuillir un gland volumineux qui remplissait sa bouche entière. Elle fit son possible pour le titiller avec sa langue mais elle avait du mal à parcourir l’énorme surface. Elle tenta de saisir la virilité avec ses mains pour avoir une meilleure prise mais ses petites mains blanches se perdaient sur cette monstrueuse queue d’ébène qui semblait grandir et durcir davantage à chaque seconde.

“Maintenant on passe aux choses sérieuses,” dit Marcus. Il saisit fermement la tête de Linda et la pressa vers lui, enfonçant lentement son énorme gland dans le fond de sa gorge.

Linda n’en revenait pas, elle sentait le membre épais se frayer un chemin dans sa gorge et descendre, descendre toujours plus bas. Ses lèvres pulpeuses étaient étirées sur la largeur du large sexe noir. Des larmes coulaient des ses yeux bleus.

Marcus continua sa progression pendant plusieurs minutes jusqu’à ce que finalement les lèvres de la jeune femme atteingirent son pubis. Il lui avait fait avalé sa queue en entier, il n’aurait jamais pensé qu’une Blanche était capable de cet exploit. Marcus se mit à sortir de sa gorge, très lentement, jusqu’à être aux trois quarts en dehors, puis il l’enfonça rapidement à nouveau à l’intérieur. Linda laissa échapper un long gémissement.

Marcus se mit à faire de larges mouvements de va-et-viens, la sensation que lui procurait la gorge virginale de Linda était sans pareille, il savait qu’il ne tiendrait pas longtemps. Le spectacle de son immense phallus noir disparaissant dans le délicat visage d’albâtre de Linda cinsel bilgiler était sur le point de l’achever.

Linda était au bord de l’orgasme. Elle n’avait aucun contrôle, les puissantes mains de Marcus guidaient sa tête le long de l’énorme sexe. Elle était totalement dominée et elle aimait ça. Elle sentit soudain la queue de Marcus prise d’un spasme. Le jeune homme bloqua la tête de Linda contre son pubis, son sexe était entièrement dans la gorge de la jeune infirmière. Linda compris qu’il était sur le point de jouir, comme dans la vidéo de surveillance! Marcus poussa un gémissement et un puissant jet de sperme arriva directement dans l’estomac de Linda. Les jets se succédèrent, toujours plus longs et plus puissants, remplissant rapidement l’estomac de la jeune femme impuissante. Le jeune homme sortit son long et large sexe noir petit à petit de la gorge de Linda alors qu’il était encore en train de jouir. Lorsque son gland était sur le point de sortir de la bouche, un autre jet jaillit, remplissant instantanément la bouche de Linda. L’ecxédant de sperme jaillit des narines de Linda.

Marcus avait totalement dégagé son phallus, il projeta ses derniers faibles jets sur le doux visage de Linda, ce qui suffit amplement pour le recouvrir.

Au moment au Linda sentit l’explosion dans son estomac, Linda fut saisie d’un orgasme dévastateur qui lui enleva ses dernières forces. Elle n’était plus qu’une poupée de chiffon entre les mains de son étalon. Sa mâchoire était douleureuse, son estomac, sa gorge et sa bouche endolorie était remplis d’une semence épaisse et très chaude. Son ventre pâle était légèrement distendu, comme si elle venait de faire le plus gros festin de sa vie.

Son regard se posa sur le sexe de Marcus. Il était à nouveau au repos mais il dépassait toujours allègrement les 20 cm de long.

Marcus lui tendit des lingettes humides et la jeune femme s’essuya du mieux qu’elle le pouvait sur tout son corps. Elle n’avait jamais vu autant de sperme de sa vie et pourtant elle savait que la plupart de sa semence était toujours en elle.

Après s’être entièrement nettoyée elle se retourna vers le jeune homme qui la fixait avec désir. Son immense sexe d’ébène s’était à nouveau dressé.

Marcus saisit la jeune femme par sa fine taille et la posa sur une surface de travail sur le dos, les jambes écartées.

Il positionna son gland à l’entrée du vagin trempé et l’inséra d’un coup. Linda laissa échapper un long gémissement et trembla de tout son corps alors qu’un nouvel orgasme fulgurant la pris par surprise. Elle n’avait jamais senti quelque chose d’aussi épais.

Encouragé par cette réaction, le jeune homme continua à s’enfoncer sans ménagement. Sa longue queue noire disparaissait cm par cm dans le corps de Linda qui enchainait les orgasmes de plus en plus puissants. Le vagin de Linda s’allongeait et se déformait pour acceuillir le puissant membre, son corps tout entier s’abandonnait au mâle alpha qui le dominait. C’était comme si Linda avait été bâtie pour satisfaire les étalons noirs.

Une fois de plus le phallus monstrueux avait entièrement disparu dans le corps svelte de la jeune femme. Marcus repris ses larges mouvements de va-et-viens, faisant entrer et sortir 40 cm de sa large queue noire. Les généreux seins d’albâtre de Linda, dispropotionnés pour sa petite carrure, se balançaient sauvagement au ryhtme des violents coups de boutoir de Marcus.

La jeune femme était entrée dans un état second, elle était prise d’un orgasme permanent. Elle n’avait jamais été pénétrée si profondément.

Après quelques minutes le sexe de Marcus fut à nouveau pris de spasmes, un signe que Linda ne connaissait que trop bien. De longs et puissants jets de sperme s’enchainerent au plus profond du vagin distandu de Linda. Mais comme ce dernier était déjà entièrement occupé par le monstreux sexe noir, la semence chaude et épaisse se fraya un chemin jusqu’à l’utérus fertile de la jeune femme, qu’elle empli entièrement. Marcus se retira et un flot de sperme jaillit à gros bouillon du vagin de Linda, formant une grande flaque visqueuse sur le sol.

Linda était presque tombé dans les pommes quand elle sentit Marcus jouir mais elle tint bon pour connaitre le plus puissant orgasme de sa vie. Après un long moment son corps s’apaisa. Elle sentait le sperme de l’étalon qui envahissait son corps. Avec son estomac et son utérus plein son ventre semblait légèrement bombé, comme si elle était enceinte. Son vagin se rétracta un peu mais jamais plus elle ne pourrait sentir un sexe ordinaire.

“Rendez-vous demain?” dit Marcus sans cacher son sourire.

“Et comment” répondit Linda en lui rendant son sourire.

L’idée de connaitre la même extase tous les jours l’excita au plus haut point. Mais en regardant le flot de semence épaisse continuer à s’écouler de son vagin endolori, elle eut une autre idée…

Fin du chapitre 1

Chapitre 1 : Le donneur Marcus s’effondra sur son sofa, il était dépité. Une fois de plus il rentrait du bureau pour l’emploi les mains vides. Sa situation économique devenait intenable. Ce n’était pas facile de trouver un travail pour un jeune homme noir dans cette petite ville rurale du Colorado. En tâtonnant sur la…

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

gaziantep escort gaziantep escort porno izle bursa escort görükle escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort beylikdüzü escort