La déchéance de Nathalie 13ie part

Compilation

13Ième Partie

Pendant qu’Akan mettait ses projets pour Richard à exécution en collaboration de Nathalie,

Susy elle décida de prendre les grands moyens car elle n’avait que 5 jours pour réussir sa mission. Elle attendit donc le lundi matin pour aller à la rencontre d’Élisabeth qui de son coté avait prit le chemin de l’école et ne se doutait aucunement des enseignements qui lui seraient prodigués en ce début de semaine.

Zusy : Bonjour Élisabeth, comment vas-tu? Élisabeth fut très surprise de voir Suzy aussitôt. Élisabeth : Salut, Je vais bien. Où t’en vas-tu comme ça? Susy : J’ai décidé de me taper une journée de congé. Élisabeth : Chanceuse. Susy : Mais tu n’as qu’a faire comme moi et nous allons passer la journée ensemble.

Élisabeth n’était du genre à faire l’école buissonnière mais était intriguée par Susy depuis leur première rencontre où elle lui avait manifesté le désire d’être son amie. Susy aussi habile que son père dans l’art de piéger ses victimes avait prit grand soin d’ignorer Élisabeth depuis deux semaines. Élisabeth y voyant sa chance hésitait à laisser passer celle-ci.

Susy : Bye à la prochaine. Élisabeth regarda Susy poursuivre sa route mais regretta de l’avoir laissé s’en aller. Elle avait essayé de revoir Suzy depuis deux semaines mais sans succès et voilà qu’elle avait laissé passer l’occasion. Élisabeth se lança à sa poursuite.

Quand elle la rejoignit, Susy s’apprêtait à rentrer dans un club Au Poussin Blanc Élisabeth : Susy pourquoi vas-tu là? Y paraît qu’il se passe des choses bizarres dans ce club. Susy : Oui je sais, c’est pourquoi tu vas m’attendre ici. Non S.V.P. amène moi avec toi lui demanda Élisabeth. Susy : Tu n’es pas prêtes pour ce gendre d’endroit mais un jour je t’amènerai avec moi. Élisabeth : S.V.P. Susy j’ai envie d’aller avec toi. Susy : Bon ok je veux bien t’amener à l’intérieur mais tu devras rester près de moi et faire ce que je te dis.

Élisabeth : D’accord mais qu’allons nous y faire. Susy : Tu verras ne poses pas de questions et à l’intérieur si on te demande ce que tu fais là, tu diras que tu es en visite avec moi. Bon on va devoir passer par en arrière à cause de toi sinon on risque du trouble. Élisabeth était excitée devant tous ses mystères mais demeurait songeuse devant l’attitude de Susy. Susy et Élisabeth passèrent par la porte arrière donnant dans la ruelle. Le portier se montra sceptique à la vue d’Élisabeth mais un signe de Suzy sembla tout régler. Élisabeth trembla quand la porte se referma sur eux et se colla sur Susy qui apprécia sa réaction. Ils passèrent devant une porte et des gémissements se faisaient entendre. Susy regarda par le hublot et sourit alors Élisabeth voulu en faire autant. Susy la prit dans ses bras et l’approcha du hublot.

Quand elle regarda et vit une jeune fille blonde attachée, jambes écartées pendant qu’une jeune noire à genoux entre ses jambes lui léchait la chatte, Élisabeth sentit un picotement dans sa chatte. Susy sentit la main d’Élisabeth se crisper sur son bras et en profita pour glisser sa main entre la jupe et le ventre d’Élisabeth et agrippa le haut de la culotte. De façon à peine perceptible, Susy tira sur la culotte afin d’exercer une pression constant sur la petite chatte.

Ramenant Élisabeth vers l’arrière, Susy lui déplaça sa cuisse directement entre les fesses d’Élisabeth pendant que sa main libre se glissait sous un sein d’Élisabeth. Maintenant une main tordait un téton de la jeune fille pendant que l’autre lui administrait une claque sur le cul. Élisabeth reconnu la tortionnaire, il s’agissait de Tatiana. La jeune file ondulait du bassin et semblait quémander la langue de la noire : ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Haaaaaaaaaaa une autre claque retentit Hooooooooooooooooooooooo Devant ce spectacle, Quand Susy sentit qu’Élisabeth fléchissait les jambes afin d’augmenter la pression produite par sa culotte sur son clitoris elle lui pinça un téton tout comme la jeune fille subissait.

Suzy remarqua le balancement d’avant arrière des hanches d’Élisabeth et comprit que l’aboutissement était proche alors elle lui releva la jupe et lui administra une claque sur le cul. Susy : Il est temps de continuer. Élisabeth était frustrée que Susy est mit fin à un moment aussi intense, mais du poursuivre la visite.

Au détour d’un couloir un cri se fit entendre. Un garde : Hey les filles que faites-vous ici? C’est ateşli gaziantep escort moi Susy, je fais visiter une amie. Le garde : Désolé mais c’est un jour de semaine et vous savez mademoiselle Susy qu’il n’y a que les Maîtres et Maîtresses avec leurs soumis – soumises qui ont le droit d’être ici. Alors elle doit sortir toi c’est ok tu suis une formation.

Susy : Très bien je vais la reconduire à l’extérieur. Élisabeth : Non S.V.P. je veux rester avec toi. Susy : Je voudrais bien mais je n’ai pas encore mon grade de Maîtresse, Élisabeth ne comprenait rien à toutes ces histoires de soumises et de Maîtresses, elle était chagrinée car elle était attirée par Suzy et avait envie de rester avec elle. Elle craignait ce sentiment trouble envers Suzy car rien ne lui laissait supposer qu’il pouvait être partagé. Elle avait bien aimé le rapprochement physique de Susy et en était encore toute troublée.

Une porte s’ouvrit et comme un pur hasard une soumise en laisse apparut suivit de sa Maîtresse Tatiana. En la voyant Élisabeth devint mal à l’aise ayant encore en mémoire les évènements survenu dans la chambre de bain avec sa mère et Tatiana, aussitôt elle baissa les yeux. Tatiana : Que se passe-t-il ici? Susy expliqua la situation à Tatiana qui leurs offrit son aide. Tatiana : Écoutez ma petite chienne Cloé vient de terminer sa séance (à ses mots Élisabeth eu un frisson) alors je peux probablement utiliser son ensemble pour Élisabeth et vous faire continuer la visite. Susy : C’est gentil mais je ne crois pas qu’Élisabeth soit prête pour cela.

Élisabeth ne savait plus quoi faire, Tatiana lui faisait peur mais elle voulait connaître un peu plus ce monde de plaisirs que Susy avait faillit lui faire goûter y quelque instant. En fait elle voulait faire partie de la vie de Susy et était prête à tout ou du moins le pensait-elle.

Élisabeth était encore dans un état d’excitation important et avait besoin d’un soulagement alors elle dit dans l’oreille de Susy: Je suis d’accord avec la proposition de Tatiana, je veux continuer la visite avec toi. Susy eu un petit sourire qui n’échappa pas à Tatiana : Nous acceptons ta proposition Tatiana pour le reste de la visite Élisabeth sera ici en tant que ta soumise.

Élisabeth regarda Susy car ce n’est tout de même pas ça qu’elle avait en tête. Tatiana vit la réaction d’Élisabeth et dit : Désolé ma chérie mais Susy n’a pas le droit encore d’avoir une soumise tant et aussi longtemps qu’elle ne m’aura pas offert le présent que j’exige pour l’obtention de son statue de Maîtresse. Tatiana obligea Cloé à retirer son juste au corps tout comme elle exigea d’Élisabeth qu’elle se déshabille. La voyant hésiter Tatiana avisa Susy qu’il était préférable qu’elle fasse sortir Élisabeth du club. Tatiana : Nous n’avons pas de temps à perdre avec elle.

Élisabeth : Je m’excuse, je vais me déshabiller. Tatiana : Pas avant que tu ais dis je m’excuse Maîtresse. Hésitante Élisabeth : Je m’excuse Maîtresse. Tatiana : Je n’ai rien entendu. Élisabeth : Je m’excuse Maîtresse. Tatiana : Plus fort! Élisabeth rouge de rage : Je m’excuse Maîtresse. Tatiana : Bon maintenant déshabilles toi.

Élisabeth se crispa mais quand elle vit le regard de Susy, elle commença à retirer ses vêtements. Cloé maintenant était nu et Tatiana lui retira son collier avant de lui administrer un coup de cravache sur les fesses, l’incitant à aller se rhabiller et retourner chez elle.

Tatiana : À nous deux maintenant salope accélère je n’ai pas toute la journée et retire moi cette culotte. Élisabeth rouge de honte la retira mais chercha à dissimuler celle-ci. Tatiana : Donne moi ta culotte salope. Élisabeth lui remit et voulu retourner près de Susy mais Tatiana l’obligea à rester là. Elle examina la culotte exposant toute la mouille qui s’y trouvait, y trempa ses doigts et les ressortit plein d’une substance gluante.

Tatiana : Alors Élisabeth qu’est-ce qui a maculée le fond de ta culotte comme ça? Élisabeth rouge d’avilissement : Ma mouille. Tatiana : Comment! Élisabeth : Ma mouille Maîtresse . Tatiana : Et qu’est-ce qui t’a fait mouiller comme ça? Serait-ce la petite démonstration auquel tu as assisté tantôt? Élisabeth : Oui un peu Maîtresse Tatiana : C’est correct ma chérie, je sais ce qu’il excite une petite fille comme toi, il ne te reste plus qu’à l’accepter. bakımlı gaziantep escort Maintenant enfile ce juste au corps. Élisabeth eu un moment d’hésitation quand elle y vit la mouille que Cloé y avait laissé mais s’exécuta tout de même. Tatiana l’aida à l’ajuster, s’assurant qu’il était bien entré entre les lèvres de sa chatte, qu’il les moulait parfaitement et que les fesses par contre étaient libres d’accès.

Élisabeth frissonna quand Tatiana fit sortir ses tétons par les troues prévus à cet effet. Mais le choc vint quand Tatiana lui enfila le collier encore imprégné de la sueur de Cloé. La sensation produisit une contraction au niveau du vagin. Aussitôt Élisabeth colla ses cuisses ensemble tentant de compresser son clitoris. Susy vit la manœuvre et décida d’augmenter son trouve, s’approcha d’Élisabeth et lui murmura à l’oreille : J’ai hâte de faire de toi ma soumise et de pouvoir te mettre mon collier au cou.

Tatiana : Accrocha la laisse au collier et força Élisabeth à la suivre. Dans la première salle qu’elles visitèrent, il y avait une fille attachée qui venait de se faire percer les tétons et l’on s’apprêtait à lui mettre un anneau au clitoris. Tatiana obligea Élisabeth à se rapprocher histoire de faire monter l’excitation.

Dans la chambre suivante Élisabeth pu voir par une petite fenêtre qu’une fille était attachée à un banc avec le cul relevé et accessible, ce qui ne laissait aucun doute sur son tourment à venir. Élisabeth fut traversée d’un frémissement quand elle vit un noir entrer dans la pièce avec un grand danois en laisse. Aussitôt Tatiana décida de continuer sa visite tandis qu’Élisabeth aurait bien aimé en voir plus. Elle était très intriguée, elle avait déjà entendu parler de cette pratique mais à son âge, n’en avait jamais été témoin.

En s’éloignant cependant elle pu entendre les Hooooooooooooooo et Ayeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee émient par la fille. Sans contrôle Élisabeth sentit sa chatte s’humecter et tenta tant bien que mal de cacher à Tatiana et Susy tache à son entre jambe. Élisabeth avait honte et maudissait ce juste au corps qui la trahissait. Tatiana : Bon Susy je crois qu’il est l’heure de ta séance mais avec Lucie. Élisabeth voulue la suivre mais Tatiana la retint avec la laisse. Suis-moi! Tatiana amena Élisabeth dans une petite salle étrange. Devant un rideau était installée une selle de cheval montée sur un tabouret fixé au plancher.

Tatiana : Vite monte la dessus, Élisabeth comprit bien vite que cette selle avait été fabriquée expressément pour une femme car elle remarqua vers l’avant le devant de selle était fait de façon à mouler parfaitement un sexe féminin. Au centre enfoncées dans la selle, deux cylindres arrondis un en arrière de l’autre ne laissaient aucun doute sur leurs utilités. Élisabeth n’avait pas envie de tergiverser avec Tatiana et s’installa sur la selle.

Élisabeth constata que le mince tissu recouvrant sa vulve serait un bien mince rempart contre la chaleur émanant du cuir de la selle. Tatiana lui mit les pieds dans les étriers et les y attachas. Élisabeth se mit à paniquer mais Tatiana la réconforta en lui disant que cela n’avait qu’un seul but, celui d’éviter qu’elle tombe. Élisabeth se calma et Tatiana ferma la lumière, au même instant le rideau s’ouvrit laissant place à un miroir sans tain.

Dans l’obscurité Tatiana s’empara des rênes et grimpa derrière Élisabeth qui très mal à l’aise n’eut d’autre choix que de s’avancer vers l’avant. La tension exercée vers l’avant s’embla animer la selle d’une vibration.

Élisabeth s’aperçut que la pression exercée par son clito sur la selle contrôlait la puissance de la vibration. Un trouble s’empara d’elle quand elle sentit les seins de Tatiana dans son dos avec ses deux bras l’effleurant sur les cotés sous prétexte de tenir les rênes. Heureusement qu’elles étaient dans la pénombre sinon Tatiana aurait pu constater son trouble. Elle n’aimait Tatiana qui semblait vouloir se mettre en travers d’elle et Suzy.

Soudain de l’autre coté du miroir la pièce s’éclaira et Élisabeth vit apparaître Suzy trainant une fille au bout d’une chaine. Un sentiment de jalousie vint assombrir la joie d’Élisabeth de voir Suzy quand elle la vit installer la fille sur le dos tout en lui caressant l’intérieur des cuisses. Un bâillon boule lui fut installé, les bras bayan escort attachés tandis que les jambes étaient séparées au maximum et attachées à une barre elle même rattachée à un treuil. Élisabeth était toute échauffée s’imaginant être à la place de cette fille. Tatiana augmenta son trouble quand elle lui remit les rênes entre les mains.

Très vite Élisabeth constata que la façon de tirer sur les rênes augmentait la poussée d’un cylindre dans sa chatte ainsi que de l’autre entre ses fesses. Ainsi quand elle diminuait sa pression dans les étriers la vitesse de la pulsion des cylindres augmentait. Tatiana se réjouissait car cette petite brebis était sur le point de vivre un moment qui changerait sa vie malgré elle. Suzy actionna le treuil et la jeune fille se retrouva le cul dans les airs le bas du corps lui rattaché à la table. Quand Élisabeth vit Suzy s’emparer d’un martinet et d’en administrer un coup à la soumise, elle sursauta et tira sur les rênes. Aussitôt les cylindres entrèrent en action. Ayeeeeeeeeeeeeeee un deuxième coup venait de s’abattre sur le cul de la pauvre fille suivit d’une série. Wack wack wack wack wack wack wack wack Hooooooooooooooo noooooooooooonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn.S.V.P. Arrêtez mais cruellement Suzy augmenta les coups.

Bientôt le cul de la soumise fut teinté de marques rouges et Élisabeth eut un frisson devant l’ardeur déployé par Susy. Elle ne la croyait pas aussi dure. Suzy : Bonne petite salope je crois que pour avoir enduré ta punition tu as mérité un peu de plaisir. Suzy actionna le treuille et baissa la chatte de la jeune fille à sa portée. Après avoir bien huilé ses mains ainsi que le vagin offert elle commença ses caresses bientôt deux doigts faisait vibrer la fille et des Hoooooooooooooooooo se fit entendre. Élisabeth n’en croyait pas ses yeux comment une petite chatte pouvait-elle recevoir maintenant trois doigts et voilà qu’un quatrième se rajouta mais cette chienne en voulait encore et gueulait son plaisir. Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii encoooooooooooorrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrre .

Élisabeth en regardant le spectacle coulait comme une fontaine et commençait à perdre tout contrôle. Susy se remit de l’huile sur sa main et son poignet et reprit ses caresses. Élisabeth vit la main disparaître dans la chatte, elle vit la fille se tordre et dans un spasme incroyable se mettre à éjaculer partout. HooooooooooooooooooooooooooooHaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaÉlisabeth frémit à l’idée de vivre un tel plaisir.

Sentant la fébrilité d’Élisabeth, Tatiana lui mit une pression dans le dos sachant très bien que son clito devait être gonflé au maximum puis s’empara de ses petits tétons pour les étirer et les malmener à son goût. S’en était trop pour Élisabeth qui en tirant sur les rênes augmentait la pression du cylindre sur son anus qui céda. Élisabeth éprouva de la douleur mais très vite elle fut atténuée par le plaisir qui l’envahissait à partir de son clitoris. Tatiana profita de son égarement pour empoigner le tissu protégeant la petite chatte d’Élisabeth et le déchira. Elle fut à même de constater à quel point ce spectacle avait fait mouiller Élisabeth.

Élisabeth se cabra lorsque l’autre cylindre transperça sa chatte Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Hooooooooooooooooooooooouuuuuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii Tatiana décida donc que contrairement au plan prévu elle aiderait Élisabeth à jouir en lui faisant profiter au maximum de cette machine infernale. Tatiana entra sa langue dans l’oreille d’Élisabeth ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii jouit pour moi petite chienne, laisse toi aller ouiiiiiiiiiiiiiiiii n’est-ce pas que c’est bon mon poussin, tu en avais tellement besoin.

Élisabeth fut emportée par un deuxième orgasme, elle qui n’avait jamais connu rien d’aussi fort.

Quand elle revint à elle, Élisabeth était appuyée sur la poitrine de Tatiana qui la caressait doucement. Sa chatte, son cul et son clito lui faisait mal. Tatiana l’aida à descendre de la selle et elle pu voir qu’un peu de sang avait coulé sur la selle. Tous deux sortirent de la petite salle et quand Suzy vit le juste au corps déchiré et exhibant la chatte d’Élisabeth elle comprit que tout semblait avoir basculé pour Élisabeth et qu’elle semblait prête à devenir la parfaite petite salope obéissante qu’on attendait d’elle. Une autre invitation se confirmait pour vendredi Suzy n’aurait qu’à lui faire comprendre la situation pendant la semaine.

À suivre Merci à Christian ainsi qu’à Anonyme pour leurs suggestions qui influenceront possiblement les prochains chapitres

J’aimerais bien avoir des suggestions de femme ou jeune fille [email protected]

Maître Pol

13Ième Partie Pendant qu’Akan mettait ses projets pour Richard à exécution en collaboration de Nathalie, Susy elle décida de prendre les grands moyens car elle n’avait que 5 jours pour réussir sa mission. Elle attendit donc le lundi matin pour aller à la rencontre d’Élisabeth qui de son coté avait prit le chemin de l’école…

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

gaziantep escort gaziantep escort porno izle bursa escort görükle escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort beylikdüzü escort