Dominatrices Inattendues Ch. 37

Brunette

Chapitre 37 MITSUKO maitresse infernale.

Extraits »… Plus tard elles ressortent du salon. Enchantée pour Mitsuko et effondrée pour Maeva qui est endolorie de partout. Elle ne compte plus les piercings. … Un plateau tournant trône au milieu de la pièce. Sur ce plateau qui fait environ un mètre de diamètre est installé un portique permettant d’attacher son esclave debout les bras tendus vers le haut et les jambes écartées. ….Là elle voit un orifice dans le siège du trône. L’orifice correspond à l’ovale d’un visage. Mitsuko referme le trône et Maeva, bloquée dans la cavité voit l’utilité du système. Le sexe et le cul de Mitsuko sont situés pile sur l’ovale et sur l’injonction de cette dernière, Maëva doit inscrire son visage dans l’ovale. »

Maeva ne quitte pas le téléphone que lui a donné Mitsuko. Elle a trop peur de cette dernière qui semble en plus avoir les faveurs de Laurent. Maëva ne peut pas compter sur lui pour empêcher Mitsuko de la martyriser.

Ce jour-là elle est seule à la maison quand un sms s’affiche sur le téléphone

Dans le sms il n’y a qu’une adresse et le mot Maintenant.

Angoissé elle s’habille en vitesse et prend sa voiture pour se rendre à l’adresse. Elle panique.

Arrivée elle se présente à la porte et sonne. La porte s’ouvre.

Mitsuko la fait rentrer ferme la porte et regarde Maëva celle-ci se prosterne immédiatement aux pieds de Mitsuko.

Bien esclave met toi nue maintenant.

Maëva se déshabille et Mitsuko lui montre un harnais de bondage. Mets ça

Maeva enfile le harnais. Mitsuko sert les sangles et Maëva se recouche aux pieds de Mitsuko

Celle-ci se dirige vers une porte et Maëva la suit en rampant Mitsuko ouvre la porte qui donne sur un salon. Maëva la suit et s’aperçoit que plusieurs femmes sont installées dans le salon

Voilà leur dit Mitsuko je vous présente mon esclave absolue.

Maeva ne sait plus où se mettre les femmes se lèvent et entourent Maëva.

Joli choix dit l’une. Elle est belle dit une autre. On peut toucher dit une troisième. Bien sûr dit Mitsuko : Maëva debout!

Maeva se lève et garde la tête baissée. Elle est pelotée par plusieurs mains. La conversation continue. Elle est douce et bien nantie. Ses seins sont magnifiques. Que sait-elle faire? Tout répond Mitsuko. Il suffit que je donne l’ordre.

Maeva lèche moi les pieds. Maeva se couche et lèche les pieds de Mitsuko. Au niveau sexe elle est très efficace dit Mitsuko.

Elle ajoute : Maeva lève-toi et met tes mains sur la tête et cambre-toi gaziantep bayan escort ilanları qu’on voit ta belle poitrine. Maëva obéit.

Dit leur que tu es ma chose.

Maeva parle ; je suis votre chose maitresse Mitsuko. Elle rajoute ; je suis votre esclave votre propriété votre soumise et je me prosterne devant vous. Je vous appartiens corps et âme.

En disant cela Maeva sent qu’elle le vit pleinement et est excitée à mort.

Elle a envie que Mitsuko abuse d’elle et la fasse jouir comme une folle.

Les femmes sont impressionnées et l’une d’entre elle met la main dans l’entrejambe de Maëva dit : elle le pense vraiment elle mouille comme une fontaine.

Le regard de Mitsuko devient trouble.

Elle regrette que ce moment ne soit pas plus intime. Elle culbuterait bien Maëva sur place mais doit se contenir.

Elle veut reprendre la situation en main et remmène les invités vers le salon où elle fait mettre Maëva couchée à ces pieds.

Le reste de la réception est une épreuve pour Mitsuko qui n’a plus envie d’exhiber son esclave mais qui voudrais être seule avec elle.

Néanmoins elle les laisse déborder d’imagination pour créer des shibari sur Maëva.

elle est encordée comme un saucisson et ses seins sont bleuis par les tours de cordes qui les enserrent et les font projeter en avant.

Enfin les femmes prennent congé.

Maeva est toujours aux pieds de Mitsuko.

Celle-ci lui dit répètes moi ce que tu as dit tout à l’heure.

Maëva répète avec enthousiasme ses paroles de soumission.

Mitsuko n’en revient pas et pince les seins de Maëva qui ne recule pas.

Mitsuko est perplexe. Maeva la rend folle. Avoir cette magnifique créature à ses pieds lui donne le vertige. Elle décide d’aller plus loin.

Elle libéré Maëva et lui réitère l’ordre de ne pas quitter son téléphone.

Quelques jours plus tard Maëva reçoit un sms. Une adresse et le mot Maintenant.

Elle se précipite et l’adresse correspond à l’échoppe d’un institut ou sont réalisés des tatouages et piercings. Elle est affolée. Qu’a pu encore inventer Mitsuko.

Celle-ci l’attend et la fait entrer dans le bâtiment ou un homme les prend en charge immédiatement et le emmène dans un petit salon isolé.

Là Mitsuko prend les choses en main et Maeva ne peut que subir.

Plus tard elles ressortent du salon. Enchantée pour Mitsuko et effondrée pour Maeva qui est endolorie de partout.

Elle ne gaziantep bayan eskort compte plus les piercings.

Deux sur la langue dont un presqu’à l’extrémité de celle-ci. Deux sur les seins, six sur les grandes lèvres, un sur le clitoris et un sur le nombril. Deux orifices supplémentaires ont été rajoutés aux lobes de ses oreilles.

Et enfin trois piercings ont été faits de chaque côté de son pubis verticalement à environ deux centimètres d’intervalle.

Mitsuko exulte et lui promet de l’enjoliver lors de leurs futures rencontres.

Laurent et Mitsuko laissent tranquille Maëva pendant quelques temps.

Ceci n’empêche pas Mitsuko d’envoyer des messages à Maëva.

Les messages sont souvent accompagnés de croquis ou photos de femmes très pierrées bondées à l’extrême. Elle comprend l’utilité des piercings du pubis en voyant des chainettes relier des piercings identiques reconstituant le triangle du pubis mais en métal au lieu de toison pubienne.

Maeva se demande ce qu’elle va devenir lorsque ses piercings seront stabilisés.

Mitsuko a transformée une pièce de sa maison pour y exposer son esclave.

Elle convoque Maëva pour les premiers essais.

Celle-ci arrive aussitôt effrayée par avance des sévices que lui fera subir Mitsuko.

Mitsuko entre dans la pièce suivie de Maëva qui, comme elle en a le devoir, rampe aux pieds de sa maitresse.

Un plateau tournant trône au milieu de la pièce.

Sur ce plateau qui fait environ un mètre de diamètre est installé un portique permettant d’attacher son esclave debout les bras tendus vers le haut et les jambes écartées.

Elle y installe Maëva.

Celle-ci ne proteste pas, heureuse que ça ne soit pas douloureux.

Une fois Maëva en place, Mitsuko va s’assoir sur un fauteuil qui ressemble à un trône de reine et appuie sur le bouton qui met en route le plateau. Maeva se met alors à tourner doucement sur elle-même.

Mitsuko est enchantée. Elle peut voir son esclave sous tous les angles et s’imagine celle-ci couverte de bijoux de piercing plus beaux et plus gros les uns que les autres.

Mais pour le moment les piercings sont trop récents pour cela.

Il faudra d’abord qu’ils cicatrisent correctement et qu’ils atteignent les diamètres voulus par Mitsuko.

Bien entendu le plateau peut servir à exposer l’esclave dans toutes les positions souhaitées par Mitsuko.

Sur le mur opposé au fauteuil un grand aquarium est posé sur un socle.

Il gaziantep escort fait près de deux mètres de long sur un mètre de large et le fond est tapissé de sable blond.

Les vitres vont jusqu’au plafond et l’accès à l’intérieur se fait par une porte dérobée située à l’arrière de l’aquarium et donnant sur une autre pièce.

Mitsuko détache Maëva et la fait pénétrer dans l’aquarium.

Elle revient s’assoir sur son trône et peut admirer l’occupante de l’aquarium qui semble perdue la dedans.

Sur les murs il y a des espaliers et d’autres meubles dont l’utilisation n’est pas toujours aisée à comprendre pour les non-initiés.

En alternance avec ses meubles des grands cadres destinés à recevoir des photos semblent attendre d’être ornés des futures photos de Maëva dans les positions de soumission les plus bandantes.

Après quelques minutes Maëva est sortie de l’aquarium.

Mitsuko l’emmène alors prêt du trône.

Elle actionne un petit levier et l’avant du trône s’ouvre laissant apparaitre une cavité sous l’assise de ce dernier.

Elle pousse Maëva dans la cavité ou cette dernière doit se tenir à genou la tête arquée vers le haut.

Là elle voit un orifice dans le siège du trône. L’orifice correspond à l’ovale d’un visage.

Mitsuko referme le trône et Maeva, bloquée dans la cavité voit l’utilité du système.

Le sexe et le cul de Mitsuko sont situés pile sur l’ovale et sur l’injonction de cette dernière, Maëva doit inscrire son visage dans l’ovale.

Ce qui met sa bouche en contact avec le sexe de Mitsuko qui lui ordonne de la lécher.

Maeva à genou les mains liées dans le dos n’a d’autres choix que de satisfaire sa maitresse.

Vu de l’extérieur personne ne pourrait voir que l’occupante du trône se fait faire un cunnilingus par une esclave.

Mitsuko pense déjà qu’il lui faudra au moins un ou une autre esclave pour profiter des atouts de son trône tout en regardant le plateau tourne avec un ou une occupante.

Après plusieurs orgasmes provoqués autant par la langue de Maëva que par l’excitation de son nouveau local Mitsuko libère Maëva et la raccompagne vers la sortie.

En passant dans le couloir qui mène vers la sortie l’attention de Maëva est attirée par une espèce de plainte qui vient de derrière une porte.

Mitsuko qui a aussi entendu ouvre la porte et Maëva peut voir un homme menotté pieds et mains sur un banc recouvert de cuir.

L’homme a un bâillon et un système motorisé le sodomise avec un gode de bonne taille.

Son sexe est inséré dans une espèce de trayeuse qui le pompe en permanence.

Mitsuko lui donne deux ou trois coups de fouet qui ont pour effet de faire taire l’homme. Avant que Mitsuko ne referme la porte Maëva a le temps de voir que c’est le mari de Mitsuko qui est supplicié ainsi.

Une fois Maëva sortie Mitsuko pense à la prochaine étape sera de trouver une autre proie mâle ou femelle.

Chapitre 37 MITSUKO maitresse infernale. Extraits »… Plus tard elles ressortent du salon. Enchantée pour Mitsuko et effondrée pour Maeva qui est endolorie de partout. Elle ne compte plus les piercings. … Un plateau tournant trône au milieu de la pièce. Sur ce plateau qui fait environ un mètre de diamètre est installé un portique…

Bir yanıt yazın

E-posta adresiniz yayınlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

gaziantep escort gaziantep escort porno izle bursa escort görükle escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort beylikdüzü escort